print this page
close this page
Bookmark and Share

Sylvie M. Nadeau

1957-2020

Sylvie M. Nadeau

The English version of this In Memoriam follows below:

 

Engagée, enjouée et dynamique, Sylvie nous a quittés le samedi 12 décembre 2020 des suites d’un cancer qui l’avait beaucoup éprouvée. Son mari adoré, Werner Arnold, était à ses côtés à ses moments ultimes.

Sylvie a grandi à Drummondville, fille de Léona Massé et Célestin Nadeau. Ses parents et sa sœur Jeannine l’ont précédée dans la tombe. Elle laisse dans le deuil son mari, l’artiste Werner Arnold, l’amour de sa vie, ainsi que ses sœurs et frères, Nicole, Ginette, Dianne, Jean-Claude, Claire, Carole, Alain, Maryse et Monique et leurs conjoints, ses neveux et nièces et leurs familles, ses filleuls et filleules, et aussi ses nombreux amies et amis précieux.

Sylvie est arrivée au Nouveau-Brunswick de son Québec natal au milieu des années 80 et elle est devenue une Néo-Brunswickoise à part entière. Elle adorait la province, sa beauté naturelle et les gens qui y habitent. Avec son charme, sa grâce et son entregent, elle a touché la vie de maintes personnes de tous les horizons.

Elle a été l’une des premières bibliothécaires du Centre scolaire-communautaire Samuel-de-Champlain, à Saint John. Toujours une fervente défenseure des arts, elle a ensuite déménagé à Fredericton pour assumer le poste de secrétaire administrative du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick, où elle a consacré ses énergies considérables à la promotion des artistes et artisans du Nouveau-Brunswick. Elle a aussi été pendant plusieurs années présidente du Théâtre populaire d’Acadie, apportant là aussi à son rôle ses talents administratifs hors pair.

Toujours animée de l’esprit d’entreprise, Sylvie a ensuite fondé un cabinet de traduction, Texte en contexte/Text in Context, à Saint John. Lorsque son entreprise florissante a été rachetée, elle est devenue la directrice de son nouveau bureau à Moncton. Plus tard, elle a travaillé à Campbellton en tant que directrice de la Région des bibliothèques du Haut-Saint-Jean et a assumé en parallèle, pendant plusieurs années, les fonctions de directrice générale du Service des bibliothèques publiques du Nouveau-Brunswick. Sylvie a continué à travailler à titre de directrice générale pendant de nombreuses années après son retour à Fredericton. Sa vision et son engagement à l’égard de l’alphabétisme l’ont motivée à bâtir un système de bibliothèques qui permet à toute la population du Nouveau-Brunswick d’avoir accès à toutes les ressources possibles, peu importe leur lieu de résidence. Ses réalisations lui ont valu des éloges à l’échelle nationale et internationale.

Après sa retraite le 31 décembre 2019, Sylvie a déménagé avec son mari à St. Andrews. Après un voyage en Espagne pour célébrer sa retraite, juste avant le début de la pandémie, elle a travaillé inlassablement avec Werner à leur paradis terrestre, un magnifique jardin regorgeant de formes et de couleurs. Son deuxième cancer — elle avait été guérie d’un premier — a été diagnostiqué au cours de l’été. Malgré ses mauvaises réactions aux traitements difficiles qui ont suivi, Sylvie a continué à voir les choses du bon côté.

Étant donné les mesures sanitaires actuellement en vigueur, des funérailles privées auront lieu dans l’immédiat, mais une célébration de la vie de Sylvie sera organisée dans l’avenir.

 

 _________________________________________________________________

 

Committed, cheerful and energetic Sylvie left us on Saturday, December 12, 2020, after much suffering from cancer, with her loving husband, Werner Arnold, by her side.

The daughter of Léona Massé and Célestin Nadeau, Sylvie grew up in Drummondville. She was predeceased by both parents and her sister Jeannine. She will be sorely missed by her husband, artist Werner Arnold, the love of her life.

She will be sadly missed by her sisters and brothers, Nicole, Ginette, Dianne, Jean-Claude, Claire, Carole, Alain, Maryse and Monique, by her numerous nieces, nephews and their families, as well as by her godchildren and her many valued friends.

Sylvie arrived in New Brunswick in the mid-1980s from her native Québec and became a New Brunswicker through and through. She adored the province, its beauties and its people. With charm, grace and ease, she touched the lives of many from all walks of life.

She became one of the first librarians at the Centre scolaire-communautaire Samuel-de-Champlain in Saint John. Always a champion of the arts, she moved to Fredericton to become Administrative Secretary of the New Brunswick Arts Board in its early years and later, pouring her considerable energy into the promotion of New Brunswick artists and artisans. At one point, she was also President of the Théâtre populaire d’Acadie, again bringing her amazing administrative skills into play.

Always an enterprising person, she later set up a translation service, Text in Context/Texte en contexte, in Saint John. When her very successful company was bought out, she remained as its director at its new Moncton office. Later, she worked in Campbellton as head of the Haut-Saint-Jean Library Region and concurrently as Executive Director of the New Brunswick Public Library Service for several years until returning to Fredericton to continue in the latter capacity. Her vision and dedication to literacy pushed her to develop a library system that would give all New Brunswickers access to all possible resources, wherever they lived. Her accomplishments garnered national and international praise.

On her retirement on December 31, 2019, she moved with her husband to Saint Andrews. After a celebratory retirement trip to Spain just before the beginning of the pandemic, she worked almost non-stop with Werner at their magnificent, multifaceted and much-loved garden. Her second cancer – she had been cured of a first one – was diagnosed this summer. In spite of adverse reactions to the difficult treatment that followed, she maintained her positive outlook on life.

Given the current health measures, a private funeral will be arranged, but a celebration of Sylvie’s life will be organized in the future.